Repérages : quatre livres avec des personnages LGBT

Je vous propose dans cet article une petite sélection de romans récemment repérés et ayant tous une même particularité : ils comportent au moins un·e personnage issu·e de la communauté LGBT. Je ne les ai pas encore lus, mais ils ont tous rejoint les étagères de ma bibliothèque… Vous devriez donc retrouver prochainement leur chronique sur le blog. Youpi !

  • On est tous faits de molécules de Susin Nielsen (VO : We Are All Made of Molecules)

« Stewart, treize ans, carrément «nerd» sur les bords, a perdu sa mère deux ans auparavant. Son père ayant entrepris de refaire sa vie, voilà qu’ils emménagent avec une femme et sa fille, véritable star de son collège, qui prend tout de suite son nouveau «frère» en grippe. «Heureusement», ils ne se croisent qu’à la maison.
Mais lorsque Ashley, si soucieuse des apparences, découvre que son père (désormais installé dans le cabanon du jardin !) est devenu homosexuel, c’est plus qu’elle ne peut en supporter. Comment elle, qui avait tout pour plaire, pourra-t-elle désormais affronter le regard des autres ? Entre Stewart, le sensible maladroit qui sait tout, et Ashley, la teigne superficielle, la guerre est-elle déclarée pour toujours ? »

Je crois avoir repéré cet ouvrage dans un fil de Mx. Cordélia sur Twitter. Le résumé en dévoile suffisamment pour m’intriguer, mais j’avoue craindre un côté éventuellement trop stéréotypé des personnages. Cependant les thématiques abordées m’intéressent, et ce sera l’occasion de découvrir cette autrice ! D’ailleurs (le sachiez-tu ?) elle a bossé en tant que scénariste pour Degrassi, une teen-série canadienne qui ne brille pas forcément pour la qualité de son écriture ou de ses acteur·ice·s, mais qui est SI mignonne et si chouette en termes de représentation des minorités et de sujets importants comme le consentement, l’avortement…

  • If I was your girl de Meredith Russo (VF : Celle dont j’ai toujours rêvé)

« Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew. »

Il s’agit de la version originale d’un roman qui a eu un certain succès (en tout cas, je l’ai pas mal vu passer sur les réseaux sociaux) dans sa traduction française chez Pocket Jeunesse : Celle dont j’ai toujours rêvé. Je n’ai pas trop d’attentes vis-à-vis de l’intrigue qui, honnêtement, ne me dit trop rien (les romances c’est moyen mon truc, sauf si c’est très très très bien écrit et subtil et maîtrisé et bien dosé et… bref, vous voyez l’idée) MAIS le fait que l’héroïne soit une adolescente transgenre fait clairement bouger les lignes et promet d’être intéressant (d’autant plus que l’autrice est elle-même concernée par la question, ce qui est quand même généralement le gage d’un bon traitement du sujet). C’est en tout cas ce qui a motivé mon achat, et la chronique de La Bibliothèque Volatile a achevé de me mettre l’eau à la bouche :).

  • I’ll Give You the Sun de Jandy Nelson (VF : Le soleil est pour toi)

« Jumeaux à la complicité fusionnelle, Noah et Jude ont tout pour être heureux sous le ciel bleu de Californie. Noah, le solitaire, dessine à longueur de temps et Jude, l’effrontée, est passionnée par la sculpture. Mais aujourd’hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un drame les a anéantis et chacun doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque. »

J’ai découvert I’ll Give You the Sun en errant sur des sites littéraires, puis j’ai lu des chroniques… Et franchement, quand vous tombez sur une foultitude de critiques élogieuses, comme ça a été le cas ici, vous n’hésitez pas 3000 ans avant de chercher à vous procurer le livre (j’essaie de justifier mon achat impulsif comme je peux, d’accord ?). Je l’ai reçu il y a quelques jours et je peux déjà vous dire qu’un travail particulier a été réalisé sur la mise en page de cette édition : une typographie donnant l’impression que les titres de chapitres ont été rédigés à la main, des effets « taches d’encre », « lignes de cahier » ou « petites déchirures » sur certaines pages… Tout cela donne le sentiment de se plonger dans le journal intime de quelqu’un d’autre : c’est plutôt intriguant (et très joli) !

  • Symptoms of Being Human de Jeff Garvin

« Riley Cavanaugh is many things: Punk rock. Snarky. Rebellious. And gender fluid. Some days Riley identifies as a boy, and others as a girl. But Riley isn’t exactly out yet. And between starting a new school and having a congressman father running for reelection in über-conservative Orange County, the pressure—media and otherwise—is building up in Riley’s life. On the advice of a therapist, Riley starts an anonymous blog to vent those pent-up feelings and tell the truth of what it’s really like to be a gender fluid teenager. But just as Riley’s starting to settle in at school—even developing feelings for a mysterious outcast—the blog goes viral, and an unnamed commenter discovers Riley’s real identity, threatening exposure. And Riley must make a choice: walk away from what the blog has created—a lifeline, new friends, a cause to believe in—or stand up, come out, and risk everything. »

Un roman avec un·e héro·ïne non-binaire ? Ça m’intrigue complètement, tant le sujet demeure encore quasiment inexistant en littérature jeunesse. Le résumé est plutôt alléchant, entre un père impliqué dans la vie politique, la question de la présence en ligne et du harcèlement, la difficulté de s’affirmer en tant que jeune trans… Symptoms of Being Human n’a pas encore de traduction française, mais espérons que la situation évolue de ce côté-là.

 

Connaissais-tu ces romans ? Si tu les a lus, qu’en as-tu pensé ?

A propos facedecitrouille

Prof de lettres et d’anglais en lycée pro, j’aime la littérature jeunesse et ado de tout mon p'tit cœur de crapaud.

6 réponses

  1. Ton petit commentaire me fait très plaisir, merci beaucoup. En tout cas tu présentes encore des bouquins que j’ai envie de lire ˆˆ J’en ai un au CDI, un déjà lu, l’autre bon bah pas traduit et puis le Nielsen je me le procurerai d’une manière ou d’une autre 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s