Bilan mensuel : mes lectures en mars

Côté lectures, mars s’est révélé moins prolifique que février – mais est-ce une compétition ? Trop pas. De belles surprises ont illuminé ces dernières semaines toutes grises et ça, c’est l’essentiel. Je vous en parle un peu ?

Les coups de cœur 

En mars, j’ai continué d’explorer la bibliographie de Patrick Ness et ce, pour mon plus grand plaisir. Parce que wow. Quel univers ! Après avoir lu (et aimé) La Voix du couteau en février, j’ai dégusté Libération, tout récemment paru chez Gallimard. Sensible et poétique, ce roman propose un regard si juste sur l’intimité, la découverte de la sexualité ou encore l’homophobie (parfois intériorisée). Moi, ce genre de lectures, j’en redemande. Résultat : j’ai enchaîné sur More Than This, du même auteur, en lecture commune avec Au fil d’Avril (merci pour la proposition !). Et là, vraiment : la claque. Bon, déjà, c’est le premier Patrick Ness que je lis en vo, et je crois bien que ça change tout. Au delà de la richesse de l’intrigue et des personnages, il y a la richesse de la plume : des mots qui coulent, qui piquent, qui cognent. Et puis le reste. Pfiou… En gros, j’y ai retrouvé tout ce que j’ai aimé dans Libération, mais en plus intense et en plus mieux (oui oui). Bref, lisez-le.

J’ai enfin découvert Nimona, de Noelle Stevenson, une bande-dessinée jubilatoire avec une fille-monstre et des chevaliers queers – un peu tout ce que je demandais à la vie, quoi. J’ai maintenant très très envie de lire Lumberjanes, de la même autrice !

J’ai ensuite lu Silence Radio, d’Alice Oseman, qui me faisait de l’œil depuis fort longtemps, et à raison, donc. Malgré une entrée en matière un peu déconcertante, les personnages et leurs questionnements n’ont pas tardé à me convaincre. J’ai aimé les références à une certaine culture adolescente, l’amitié entre Frances et Aled, que j’ai trouvée touchante comme tout, ainsi que le traitement des questions LGBT et de la pression sociale autour des études.

Pour finir, j’ai savouré la plume de Flore Vesco dans son roman De Cape et de mots. Porté par une langue inventive, une héroïne pleine de ressources et de nombreux rebondissements, il est surtout d’une drôlerie sans nom ! Si vous aimez les livres dans lesquels la cour du roi est tournée en dérision, celui-ci est clairement fait pour vous.

Les jolies découvertes

En mars, j’ai lu mon deuxième roman de Cat Clarke (après Opération Pantalon). Perdue et retrouvée est un bon p’tit livre avec juste ce qu’il faut de mystère, des personnages nuancés et des émotions bien dosées. Une chouette lecture, en somme.

J’ai mis la main sur L’Île aux mensonges de Frances Hardinge, roman que l’on m’a conseillé à plusieurs reprises pour son propos féministe. De ce point de vue-là, l’héroïne, Faith, est effectivement très intéressante. Curieuse et avide de connaissances, elle est prise au piège de convenances sociales étriquées. Sa ruse lui permettra cependant de faire la lumière sur les faux-semblants dans lesquels son entourage semble s’être empêtré…. Si je ne compte pas ce livre dans mes coups de cœur, c’est peut-être parce que j’ai trouvé son intrigue un chouïa trop lisse ; mais franchement, je chipote.

J’ai ouvert la porte de L’Appartement, un siècle d’histoire russe, dont je vous parle plus amplement ici. Et tant qu’à être dans le coin, j’ai continué de fouler les terres du pays avec D’autres Russies, un reportage graphique de Victoria Lomasko. Illustrations et témoignages mettent en lumière la situation des invisibles de ce pays : travailleuses du sexe, détenus mineurs, communautés LGBT, élèves et enseignant•e•s des villages isolés… Instructif, mais surtout glaçant.

J’ai apprécié la combativité des personnages de La Lune est à nous, de Cindy Van Wilder. Mais comme j’ai déjà tout dit dans cette chronique, je ne m’étends pas plus !

Les lectures mitigées

En mars, j’ai connu des hauts et des bas avec Fans de la vie impossible, de Kate Scelsa. Si j’aime d’amour ses personnages, je regrette fortement la tournure prise par l’intrigue sur le dernier tiers – si bien qu’au final je ne sais pas trop quelle impression l’emporte : la positive ou la négative ? Dur, dur.

J’ai loupé le coche avec La Faucheuse, de Neal Shusterman. Sa thématique (l’immortalité) et son univers (une société futuriste régie par une intelligence artificielle) avaient tout pour me plaire, mais j’ai trouvé les personnages bien trop peu fouillés, voire stéréotypés, et je n’ai clairement pas trouvé dans l’intrigue ce que j’y cherchais. Dommage.

Enfin, j’ai donné sa chance à La Terre des mensonges, premier tome de la série des Neshov, de l’autrice norvégienne Anne B. Ragde. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère très particulière du tout premier chapitre, dans lequel nous suivons le quotidien d’un croque-mort ; mais j’ai trouvé le reste moins palpitant. Je lirai certainement la suite à l’occasion, mais sans me presser, du coup.

Untitled design (7)

🔍 Retrouvez…

 

A propos facedecitrouille

Prof de lettres et d’anglais en lycée pro, j’aime la littérature jeunesse et ado de tout mon p'tit cœur de crapaud.

7 réponses

  1. J’ai tellement, tellement aimé Libération aussi ! Je l’ai lu en VO et c’était un vrai coup de foudre, je te rejoins totalement sur la qualité de la plume de Patrick Ness ! Il faudra que je découvre More than this alors, j’ai hâte 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Les coups de cœur ont l’air tellement intéressants ! Ma liste de souhaits va imploser…
    J’ai lu Lumberjanes (un coup de cœur d’ailleurs) mais pas Nimona, il faut vraiment que je mette les mains dessus =D
    Merci pour ces recommandations et bonnes lectures pour avril 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s